QUI SOMMES-NOUS ?

HISTORIQUE DU COLLECTIF

Le Collectif Touche pas à ma forêt (TPMF) est né après la découverte du projet Florian-Trieste par un élu de la CCPL (La communauté de communes du Plateau de Lannemezan), qui a décidé de le révéler au grand public, en interpellant des associations environnementales, syndicales et politiques.

Initié par le Maire de Lannemezan, ce projet consiste en l'installation d'une scierie industrielle, s’approvisionnant en bois de hêtre sur l’ensemble de la chaîne des Pyrénées françaises ainsi que dans une partie du Massif Central. Des organisations se sont rassemblées pour analyser ce dossier. Jugé écocide et menaçant pour les écosystèmes forestiers, elles se sont mobilisées en opposition.

Des citoyens ont ensuite rejoint le Collectif, notamment, grâce à 5 réunions publiques qui ont rassemblé près de 800 personnes de juin à septembre 2020. La mobilisation qui a suivi a permis d‘asseoir la crédibilité du collectif et de faire poids face à ce projet démesuré.

 

Après une première marche le 6 septembre 2020 ayant réuni 300 personnes, un week-end de mobilisations, les 10 et 11 octobre 2020, a rassemblé 2800 personnes sur plusieurs départements de la chaîne pyrénéenne.

 

Le Collectif a ensuite décidé de se structurer pour poursuivre la mobilisation. Vous pouvez retrouver l'intégralité de l'historique du projet Trieste ici.

Télécharger les statuts de l'association À fondS pour la forêt pyrénéenne, association pour la gestion administrative et financière du collectif.

CHARTE

Les membres du Collectif sont des personnes et des organisations rassemblées par les valeurs et objectifs contenus dans cette charte.

Nous nous engageons à travailler dans un souci de bienveillance, d’écoute, de solidarité et de respect de l’autre. Les membres du Collectif s’engagent à éviter tout conflit d’intérêt.

Les actions des membres se font toutes dans un cadre défini au préalable en commun. Nous acceptons les spécificités de chacun (appartenance politique, idéologique, culturelle...) dans un principe de tolérance, de liberté de conscience, d’ouverture d’esprit et d’acceptation des différences. Si nous accueillons les spécificités de chacun, il n'est en revanche pas possible qu'un membre du Collectif s'empare d'une intervention publique du Collectif dans le but de faire la publicité d'un parti politique ou d'aucune autre organisation que ce soit. De la même façon, il n'est pas possible de se saisir sans son autorisation de l'image du Collectif à des fins d'exploitation commerciale.

Nous travaillons tous de manière bénévole et nous investissons selon nos disponibilités sans que cela puisse nous être reproché.

Cette charte a pour objectif de présenter les valeurs portées et défendues par le Collectif et de définir des objectifs et orientations communs. Elle est une base structurante, un cadre pour les réflexions et actions du Collectif Touche pas à ma forêt - Pyrénées. Elle est validée en Assemblée générale. Elle est modifiable à tout moment sur demande d’au moins 10 membres, avec un corps de propositions. L’ensemble des citoyens, personnes morales et organisations qui s’engagent dans le collectif TPMF-Pyrénées sont signataires de la présente charte, dont la signature est l’unique condition pour adhérer au

collectif.

Télécharger la charte du Collectif (fév. 2021)

Capture d’écran 2021-02-27 à 11.39.35.

COMPOSITION DU COLLECTIF

Pour une consultation citoyenne.
Pour une approche forestière respectueuse de la nature.
Pour une forêt Pyrénéenne préservée. 
Pour la sauvegarde d’emplois forestiers locaux.
Pour la sauvegarde des scieries locales. 
Pour la valorisation du bois Pyrénéen.
Pour le rôle de puits carbone des forêts. 
Pour préserver le tourisme, poumon économique des Pyrénées.
Pour orienter l’argent public vers des projets locaux, novateurs et éthiques. 
  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube

3380

136

+ de

63 200

48

personnes

lors des marches

bénévoles lors des différents évènements

signataires

de la pétition

organisations